10 sons qu'il ne fallait pas rater en mars 2017

MARS playlist

KENDRICK LAMAR

Pour ceux qui n’ont pas entendu un seul son de Kendrick ce mois-ci, on se permet de vous réveiller car son retour était absolument dément. Avec son single The Heart Part 4 et son dernier clip Humble, tous deux sortis à la fin du mois, Kendrick montre une fois de plus qu’il lui reste plusieurs cordes à son arc. Avec son flow reconnaissable entre mille, un beat entraînant et cette narration originale, le rappeur a déchaîné la toile en quelques heures. Un incroyable titre donc, produit par Mike Will Made It, accompagné d’un clip réalisé par Dave Meyers & The Little Homies. L’album du Young Pope devrait sortir le vendredi 7 avril selon les rumeurs… On reste à l’affût, bien entendu!

FRANK OCEAN

Après son album Blonde sorti durant l’été 2016, Frank Ocean revient avec un titre axé sur la sexualité. Après un coming out dévoilé en 2012, l’artiste chante Chanel, comme la célèbre marque de haute couture, pour les deux côtés de son logo. Une métaphore donc à l’hétérosexualité et l’homosexualité, qui tout compte fait, délivrent un message engagé, où liberté et bisexualité sont les mots d’ordre. On fond sur cette chanson envoûtante, en totale cohérence avec la photo du single: une photo de lui dédoublée, scindée en deux.

 TEI SHI

Tei Shi revient avec son album Crawl Space, où figurent notamment Keep Running, Justify et How Far. Le fil rouge chez cette artiste argentine: la sensualité de la voix, les mélodies électro sexy avec une pointe de rock’n roll. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas ce gros coup de coeur, on vous invite également à écouter son ancien album Saudade sorti en 2013, ainsi que le titre Basically. 


SLOWDIVE

Le mythique groupe anglais formé au début des années nonante a annoncé son grand retour avec deux singles sortis cette année. Le titre Star Roving, sorti en janvier dernier, ainsi que le second, Sugar For The Pill, sorti fin mars, permettent d’avoir un aperçu de l’album à venir.


ROMEO ELVIS x LE MOTEL

Le bon rap belge comme on l’aime! Après ses fameux tubes Bruxelles Arrive et Tu vas glisser, le rappeur bruxellois Romeo Elvis revient avec  Diable, un son électro-jazzy en featuring avec le producteur Le Motel. Ce single figure parmi son nouvel EP Morale 2 (disponible sur Spotify et Apple Music), sorti le 17 mars dernier. Avec des clips propres, minimalistes et originaux généralement réalisés par Benoît Do Quang (le guitariste du groupe Ulysse), on attend avec impatience la collaboration entre le rappeur et ce groupe belge.

GORILLAZ

Le mois de mars était définitivement celui de Gorillaz. Avec des millions de vues sur chacun des titres sortis ce mois-ci, le prochain album risque d’être un énorme succès. Le groupe a donc officialisé son retour avec quatre extraits inédits : We Got The Power, Andromeda , Ascension et  Saturnz Barz, en featuring avec Popcaan. En plus de la fraîcheur et de l’originalité amenée à chaque nouveau morceau, Gorillaz prouve qu’il a plus d’un tour dans son sac. Ainsi, le clip « Saturnz Barz » a été réalisé en réalité virtuelle. Des vrais visionnaires.


CLUB KURU

Le titre Ribbons de Club Kuru découvert sur la chaîne culturelle Nowness n’est en réalité pas un morceau indispensable au mois de mars. Mais ce morceau indie avec des notes de synthé psychédéliques est idéal pour achever cette période hivernale de cocooning et accueillir le printemps.

FEIST

Après six années de silence radio, la Canadienne Feist est enfin de retour. Ce 14 mars, elle annonçait sur la toile un nouvel album prévu pour le mois d’avril : Pleasure. Avec son album Metals sorti en 2011, Feist nous proposait une rencontre entre le classique, le moderne, le jazz et la pop. Attendons de voir les autres registres dans lesquels Feist peut nous emmener.

DRAKE

/p>

Le rappeur canadien a dévoilé le 18 mars 2017, More Life, une liste de 22 morceaux inédits avec des collaborations de renom, dans lequel figure Passionfruit.  Avec la participation d’artistes tels que Kanye West, Travis Scott ou encore la talentueuse Jorja Smith, Drake confirme à nouveau son statut de rappeur en vogue.

JOEY BADA$$ FT. SCHOOLBOY Q

Le rappeur de 22 ans JOEY BADA$$ a sorti à la fin du mois de mars son dernier single, où il fustige Donald Trump pour sa politique en général:

« And if you got the guts, scream, ‘Fuck Donald Trump’
We don’t give a fuck, never had one to give
Never will forget, probably never will forgive » – Joey Bada$$

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *