Brock'N'Roll factory, un marché de créateurs en tous genres

b-tom-breynaert-6

Depuis que j’étudie le stylisme, ma maman, adorable comme elle est, me découpe des articles relatifs à l’art dans les journaux et magazines, m’apporte des flyers pour des expos et des évènements culturels. C’est donc grâce à elle que je découvre de chouettes événements comme la Brock’N’Roll factory.

Ce marché de créateurs connus et méconnus a eu lieu ce week-end à La Louvière au centre Kéramis. L’événement a pour but de mettre en avant une sélection de créateurs travaillant pour cette première édition sur l’univers de l’image imprimée. La présentation s’est faite sous forme de stands boutique/atelier/galerie. Cela permet d’être en contact direct, de poser des questions, d’échanger, de voir la méthode de travail de chaque artiste pour ceux qui avaient apporté de quoi créer sur place, et pourquoi pas d’acheter une pièce unique.

b-2-article-essCes passionnés des quatre coins de la Belgique ont donc passé 3 jours à nous présenter leur univers, leurs nouveautés et pièces uniques toutes axées sur l’image imprimée sur tous supports confondus, en alliant des techniques anciennes à des oeuvres contemporaines. En plus du salon, les organisateurs ont proposé d’autres activités pour petits et grands telles que la créations d’objets sérigraphiés, des workshops, des concerts, etc. Petite info à ne pas négliger si vous n’êtes pas encore convaincu, l’évènement est gratuit.

Créations

Le rassemblement s’est déroulé dans un lieu chargé d’histoire puisque le centre Keramis est un espace d’art et de culture, de recherche et de création dédié à la céramique. Vous ne le savez peut-être pas mais la ville de La Louvière a accueilli de 1841 à 2009 la manufacture Boch, un des grands groupes faïenciers mondiaux. Sans le savoir, vous avez donc sûrement des assiettes, tasses voir même une magnifique soupière dans le vaisselier de vos parents et de votre grand-mère. Et à moins de l’avoir en héritage ou d’en chercher en brocante, vous ne trouverez plus de vaisselle Boch en vente dans de grandes surfaces car elle a fait faillite en 2008. La rude concurrence des entreprises qui délocalisent leurs productions a en effet poussé la manufacture de La Louvière à fermer ses portes. Voici un petit aperçu de ce que le musée a à nous offrir. Les différentes salles y retracent l’histoire de la céramique Boch, des simples assiettes aux plus grands vases, en passant par les énormes fours à céramique.

ceramique-2

la-louve
La Louvière centre à l’époque industrielle

Et donc oui, La Louvière est une ville culturellement riche, mais encore peu connue. Bref, si vous ne l’avez pas encore compris, c’était juste génial et on a trop hâte d’y retourner l’année prochaine. Mais en attendant, voici nos coups de coeurs.

 

Devizu

Devizu

devizu-montage

Avec son concept nommé Frites et Manioc, le collectif De Vizu va à la rencontre de la population issue de l’immigration subsaharienne de La Louvière.  Ce projet a pour but de créer un lien social par l’image. En cette période de repli identitaire et d’insécurité, il est urgent de réapprendre à vivre ensemble.

Le collectif, fondé par 6 photographes, travaille sur les questions sociales, politiques et culturelles sous forme de documentaire.

De Vizu présentera un vernissage de son exposition à partir du vendredi 16 décembre (18h30) jusqu’au 14 janvier 2017 à la maison du Tourisme et des Associations à la Place Mansart de La Louvière. A cette occasion,  un livre de presse sera d’ailleurs publié.

Pour les intéressé(e)s, De Vizu prévoit également d’exposer à Bruxelles. On vous tiendra au courant.

 

A n d y

T shirt Andy

Andy broche

Tout part de l’esquisse d’une chevelure, de sa chevelure, et A n d y est née.

La créatrice liégeoise Aurélie Molle crée des pièces uniques pures, simples et tout en finesse en jouant avec de la peinture et de la sérigraphie. T-shirts unisexes, sacs en toiles, blouses vintages sérigraphiées, broches en plexiglass gravées à la main, … il y a l’embarras du choix pour arborer une de ses créations.

Tom Breynaert

tom-breynaert

Ce jeune artiste sortant tout juste de l’Académie royale des Beaux-Arts et des Arts décoratifs de Tournai, nous présente ses gravures et illustrations. Tantôt en noir et blanc, tantôt agrémentées de couleurs, elles nous ont procuré le sentiment d’une sombre et douce poésie.

Tom nous fait voyager avec ses carnets de voyage réalisés à partir de lino qu’il a gravés lors de ses périples et imprimé dès son retour. Il travaille également dans un collectif nommé Le Palmier Rouge, composé à la base d’étudiants de son école, mais ensuite de rencontres. Ce groupe prône:  » l’humour de l’art sans aucune forme de consensus, loin des concepts alambiques de l’art élitiste. »

Le palmier rouge auto-édite d’ailleurs un Fanzine que l’on peut commander sur son site internet ou sur la page Facebook. Au sommaire du Palmier Rouge, on trouve des illustrations, des photomontages, de la BD, des poésies, des expressions littéraires ou graphiques diverses…

Le site personnel de Tom est dispo ici.

 

Luc Fierens

b-12-luc-fierens
b-luc-fierens-3

Par le collage, Luc Fierens met en avant la femme, la vraie. Pas celle photoshopée, issue d’un monde virtuel. Il insiste également sur la représentation du réel, de sorte à ce que l’on garde les pieds sur terre dans une période où la réalité semble se dérouler à travers nos écrans. Il adore aborder les questions qui fâchent. Un artiste doit selon lui, absolument éviter sa zone de confort pour mieux créer. Cet artiste venant tout droit de Maline, ne met pas du tout en avant ses origines dans ses oeuvres.

 

Eve Vaucheret

eve-vaucheret

eve-vaucheret-4

Cette créatrice française née en 1985, est diplômée de Master en Arts Visuels en spécialisation céramique de l’ENSAV La Cambre. Spécialisée dans la création de porcelaine, elle mélange le moderne et l’ancien en créant de toute pièce sa propre vaisselle, en récupérant des vieilles assiettes bleues de faïence sur lesquelles elle fait des impressions. Elle crée également des bijoux de porcelaine.

En plus de son travail créatif, elle gère la direction du studio de porcelaine PORCEPOLIS de Bruxelles et des stages de sérigraphie sur vaisselles ou de créations de faïence.

Son site est disponible ici.