Un défilé aux Brussels Fashion Days: les coups de coeur

N. Jacquet

Le week-end dernier avait lieu la cinquième édition des Brussels Fashion Days au Square Meeting Center (Mont des Arts). Comme tous les ans, la mode et les designers belges étaient mis à l’honneur. Les BFD sont un véritable tremplin pour les jeunes créateurs qui souhaitent avoir une vitrine. C’est également un moyen de rendre la mode accessible au grand public. On y retrouvait tant des talents de demain, mais aussi des artistes ayant incontestablement leur place dans le monde de la mode. Au programme : 4 défilés, un fashion pop-up store avec 30 Labels, une Schools Street, un fashion Talk inspiré de Star Wars, un Fashion Movie et une after-party.

C’était le tout premier défilé auquel nous assistions. Il faut le dire, j’avais peur d’atterrir dans ce cliché grandeur nature des défilés de haute couture. Je m’explique : ce genre de défilé où les invités portent des lunettes de soleil à l’intérieur, arborent ridiculement leur veste en plumes et chaussures croco. Ce public venu s’afficher à coup de selfies. Heureusement, la mode belge reste encore modeste. De la quinzaine à la soixantaine, il y avait de tous les styles. C’est pour ça que c’était agréable : le stylisme belge réunit un public varié.

Pour cette année, nous sommes allées voir les jeunes espoirs belges au défilé Best of Schools Fashion Show. Les collections et mini-collections des élèves les plus prometteurs de toutes les écoles de mode belge francophone étaient mises en lumière. A notre grande surprise, aucune école ne s’est vraiment distinguée (pas même la Cambre) d’une autre mais ce sont plutôt des personnalités qui nous ont marquées. Voici nos coups de cœurs.

Naïs Jacquet (St Luc Tournai)

Crédit photos : © Catwalkpictures.com
Crédit photos : © Catwalkpictures.com
© Belgian Chocolates

Des couches colorées travaillées dans un esprit street et chic jouant d’effets de mat et de brillant. Des superpositions de textures entre le synthétique et les matières plus nobles. Tantôt de la symétrie tantôt des coupes disproportionnées. L’esprit du projet de Naïs Jacquet Le bruit blanc n’a laissé personne indifférent. Peut-être parce que les silhouettes carrées apportent un poids, du cachet à la démarche des mannequins. Dans tous les cas, les différents tableaux s’associent à merveille, avec pour mots d’ordre la modernité, la couleur et le contraste. Pour plus d’informations et de photos sur ses créations, voici son site personnel.

Camille Claes (St Luc Bruxelles)

© Belgian Chocolates
© Belgian Chocolates
© Belgian Chocolates
© Belgian Chocolates

Ce qui saute aux yeux, c’est l’esprit jovial de son défilé L’envers du décor des pays exotiques. Entre les couleurs vives et la dégaine amusée des mannequins, on retrouve la pêche. Le mariage parfait entre pompons et tressages, rappelé par les cheveux frisés et tressés des mannequins, apporte également une touche de chaleur.

Loïc Gluckmann (HELMo)

Loïc Gluckmann
© Belgian Chocolates
© Belgian Chocolates
© Belgian Chocolates
© Belgian Chocolates
© Belgian Chocolates

Loïc Gluckmann a présenté un univers complètement déjanté. Un monde asexué où floches, froufrous et couleurs contrastées rythment les pas des mannequins. Le jeune Verviétois aura la chance de présenter sa collection Genderless à la fashion week Designblok à Pragues en fin de semaine, plus précisément du 27 au 31 octobre.

Cassandra Hocheit (HELMo)

Cassandra Hocheit
© Belgian Chocolates
cassandra-hocheit
© Belgian Chocolates

Le registre de Cassandra Hocheit était quelque peu différent de ce qui a été proposé. La musique “True Colors” ralentie annonce déjà le ton de son spectacle Rêve sous opium. Aux premiers ressentis, on décèle la mélancolie, le désenchantement et la fatigue par l’allure lente et décalée des mannequins. La longueur des manches apporte également son soupçon de nonchalance. Ce à quoi s’ajoute la touche rebelle, avec le côté gothique des bas résille et du rouge à lèvre foncé. Pour contrebalancer, le côté “fluffy” des vestes et des chaussures à plateformes nous plonge dans ce monde envoûtant. Voilà un petit aperçu supplémentaire de ses créations dispo ici.

PS : Nous étions malheureusement assez éloignées du podium, les photos ne montrent donc pas en détails les créations. Pour les plus intéressés, toutes les photos de défilés sont disponibles en haute qualité sur la page Facebook de catwalkpictures.